• Niamey, Niger
  • 18 January 2021
IBRAHIMA MADOUGOU Moubarak
3 Commentaires

Diagnostiqué d’un cancer Hématologique, M.IBRAHIMA MADOUGOU Moubarak  est un jeune nigérien dynamique à la tête aujourd’hui de la Ligue Nigérienne de Lutte contre le cancer. Invité de thespeakerofniger, nous allons abordés avec lui des sujets lié à ligue et au Cancer.

 

  • Bonjour M. Moubarak pourriez-vous nous faire une brève présentation de votre personne ? 

Je tiens d’abord à vous remercier de m’avoir donné l’occasion une fois de plus de m’exprimer sur votre  plateforme par la grâce d’Allah, le Tout Puissant. 

Je me présente IBRAHIMA MADOUGOU Moubarak, Président National de l’ONG Ligue Nigérienne de Lutte contre le Cancer(LNLC) et ancien patient d’un cancer Hématologique. Par ailleurs, je suis auteur Nigérien d’un Roman Auto-bibliographique intitulé « les estampilles du destin » sur mon parcours à la recherche santé. Je suis également Juriste de Formation et communicateur des entreprises.

  • Comment vous sentez vous aujourd’hui ? 

Depuis 2012, je suis définitivement guéri au Maroc (Clinique Al-Azhar de Rabat) et je suis en très bonne santé par la grâce d’Allah le Tout Miséricordieux.

  • Après 1 an et 10 mois (décembre 2018- octobre 2020) de création, quel regard portez-vous sur la Ligue d’aujourd’hui ?

Apres près de deux ans de création, la Ligue se présente comme une structure d’appui au Gouvernement à travers le ministère de la Santé Publique par le Centre National de Traitement du Cancer dans le cadre de la Lutte contre le cancer au Niger avec la participation et l’implication des populations locales des actions à entreprendre.

L’objectif et la perspective de la Ligue est d’accompagner le ministère de la santé avec des solutions innovantes. En effet, depuis sa création la Ligue s’est focalisé à intensifier les sensibilisations, la promotion du bénévolat et les plaidoyers pour une meilleure prise en charge du cancer au Niger. Dans le même sens, la Ligue a entrepris de nombreux projets avec des centres de prise en charge en Europe ou au Maghreb afin de faciliter l’accès à la prise en charge. Par ailleurs d’autres projets sont en cours  notamment avec la Fédération Francophone Internationale des soins Palliatifs afin de doté du Niger des équipes spécialisées en soins palliatifs avec des appuis techniques et aussi des fondations françaises de recherche sur le cancer qui nous appuient en terme de documentation.

Au regard de tout ce qui précède, on peut dire et sans risque de se tromper que la Ligue à une vision innovante et émergente.

  • Quelles sont exactement les missions de la Ligue ?

   La Ligue contre le cancer est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique, qui rassemble des membres, ses missions sont :

  1. Faciliter l’accès à la prise en charge du Cancer ;
  2. le soutien à la recherche médicale ;
  3. l’information ;
  4. la sensibilisation du public ;
  5. la lutte pour le respect de la personne malade et de ses proches ;
  6. Disposer beaucoup de bénévoles pour que la sensibilisation impacte largement.

 

  • Comment réussir à créer de l’engagement sur un sujet aussi « grave » que la maladie et plus particulièrement le cancer ?

La stratégie de La Ligue Nigérienne de Lutte contre le Cancer est basée sur les séances de sensibilisation, de dépistage, la responsabilisation et la participation directe des populations concernées par les actions à entreprendre, afin de promouvoir la lutte contre le Lutte contre le Cancer pour un développement durable. L’organisation orientera ses actions vers des structures locales organisées, favorisera et appuiera les initiatives locales en matière de lutte contre le cancer.

  • Quels sont les types de cancers les plus fréquents au Niger ?  et comment mieux lutter efficacement contre le Cancer?

Le Niger fait partie de ces pays en développement où le nombre de cas de cancers augmente  en  partie  du  fait  des  progrès  en  matière  de  diagnostic.  Ces  cancers touchent particulièrement la population jeune notamment en ce qui concerne les cancers du sein et du col de l’utérus. D’autres cancers chez sont aussi fréquents, notamment les cancers de Poumons, de la prostate, du Rein, et Hématologiques.

Une sensibilisation accrue doit être entreprise en milieu rural et urbain par le biais des médias. 

Dans nos pays où les ressources sanitaires sont insuffisantes nous devons axer notre  stratégie  sur  la  prévention  qui  demande  peu  de  moyens  pour  des résultats concrets et rapides.

 

   C’est ainsi que dans les objectifs du Plan de Développement Sanitaire 2011-2015 du Niger des mesures sont préconisées pour l’élaboration et la mise en œuvre de nouvelles  stratégies  pour  la  prise  en  charge  des  maladies  non  transmissibles (hypertension  artérielle,  cancer,  diabète,  drépanocytose)  avec  un  accent  sur  la prévention primaire et la lutte contre les fléaux sociaux (tabac, alcool, drogue…).

 

  • Comme nous le savons tous, octobre rose est un mois de mobilisation mondiale contre le cancer du sein. Alors quelles sont les activités que la LNLC a eu à organiser jusqu’à là ? Parlez nous également des activités à venir s’il y a lieu.

Oui, effectivement octobre rose est un mois de mobilisation mondiale contre surtout les cancers féminins. Actuellement, nous avons effectué 3 activités dans le cadre de ce mois. Ainsi la première activité est une activité de prévention avec comme thème : cancers du sein et du col de l’utérus : sensibilisation et orientation pour la prise en charge le 03 octobre 2020 à l’endroit de l’Université  Africaine des Sciences Techniques et Médicales(UASTM). Ensuite, la deuxième activité est une émission sur Challenge FM concernant le cancer le 10 octobre 2020 et enfin une journée de sport au Stade General Seyni Kountché le 12 octobre 2020.

En ce qui concerne nos actions à venir est d’approcher près de 200 groupements de femmes afin de les sensibiliser d’avantages et les orientés pour le dépistage. Ainsi pour ce qui est de la prise en charge des cas qui seront détectés, nous envisageons de les prendre en charge avec nos partenaires internationaux dont les négociations sont en bon cours.

  • Quelles sont les grandes avancées pour combattre le cancer ?

Les grandes avancées pour combattre le cancer est d’abord la prévention qui est l’arme la plus efficace et démontré par les recherches scientifiques, les expériences dans les pays développés. Ensuite, l’évolution des technologies en matière de traitement du cancer promeut de résultats très satisfaisants.

Au Niger, des  efforts  considérables  des  politiques  publics  ainsi  que  tous  les acteurs de lutte contre le cancer sont enregistrés. On note notamment la chimiothérapie déjà opérationnels au Niger et récemment avec les nouveaux appareils de Radiothérapie. Ce sont des avances indéniables.

Toutefois, ses efforts ne sont ni parfaits, ni suffisant à eux même

  • Quel conseil donneriez-vous à une patiente diagnostiquée d’un cancer du sein?

Le plus important, c’est de toujours garder espoir et d’avoir le courage car le cancer peut être guérit définitivement. Je suis un exemple palpable. Je suis là aussi pour conseiller, soutenir car c’est très important dans le protocole du traitement.

  • Avez-vous un message à passer à la population nigérienne ?

Notre message à la population nigérienne est de s’impliqué activement dans le combat contre le cancer notamment par la sensibilisation car comme nous l’avons annoncé plus haut, il faut une lutte commune. Nous sommes ouvert accueillir des bénévoles afin qu’on puisse œuvrer dans ce sens.

Nous profitons pour lancer un vibrant appel à l’endroit des partenaires techniques et financiers de nous soutenir dans cette lutte.

 

 

Nous vous remercions de vouloir accepter notre entretien…

 

“Thespeakerofniger, une bonne analyse de l’information”

3 thoughts on “OCTOBRE ROSE : Interview spéciale avec M. IBRAHIMA MADOUGOU MOUBARAK, président de la ligue nigérienne de lutte contre le cancer au Niger

  1. C’est une très bonne initiative à l’endroit de la population nigérienne majoritairement analphabètes. Chapeau à la ligue . Espérons une large implication des bénévoles dans cette œuvres et l’appui des partenaires techniques et financiers. Merci une fois de plus pour cet éclaircissement qui est l’œuvre de la ligue et thespeakerofniger.

  2. C’est vraiment une réussite de la part de l’association en particulier et du pays en général, car c’est fabuleux ce que l’association mène comme activité. Le Prophète Muhammad (Saw) a dit ceci et je cite:” Dieu est dans l’assistance de son serviteur tant que ce dernier se soucie ou assiste ses frères et sœurs.” Et c’est sans nul doute la révolution et le souci de ces jeunes gens membres de l’association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *